[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] [Une rue au Moyen Age]
[Ville moyen age]
[marchemoyenage]
[foire internationale]
[Moyen Age: un monde chrétien]
[LES CAMPAGNES MOYEN AGE]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[Plan du site Moyen Age]
[Vivre au Moyen Age]
[LES CHATEAUX MOYEN AGE]
[LES CAMPAGNES MOYEN AGE]
[quiz moyen age villes]
[]
[]
[Correction fichiers Moyen Age]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]

Ecouter le texte

S'inscrire

CORRECTION

Résumé

Questions

Texte

Quiz

  

Le marché

Les foires

Vivre au Moyen Age

la campagne

Un monde

chrétien

Cliquer sur les images pour les agrandir

Les foires internationales


Aux XI et XIII siècle, les foires se développent en Europe. De nouvelles routes sont aménagées. Les grands axes facilitent les activités des marchands venus de toute l’Europe. Les marchands s’y rencontrent et y vendent les produits venus de pays lointains.

Sur notre territoire, durant les  foires de Champagne (Lagny, Provins, Troyes, Bar sur Aube) se vendent des draps de Flandre et de Champagne, les colorants, les épices, des produits de l’agriculture et de l’artisanat. Les italiens sont allés chercher de la soie et des épices en Asie. Les Flamants qui fabriquent de très beaux draps vendus dans tout l’occident achètent de la laine  en Angleterre ou en Espagne. Les foires: cliquer sur l'image pour l'agrandir. 

On échange beaucoup d’argent sur les foires, des marchands se spécialisent dans le change des pièces. D’autres prêtent de l’argent de foire en foire pour éviter de se déplacer avec de grosses sommes. C’est le début de la banque.

Commerçants et négociants


Le commerce est une activité importante de la ville médiévale : boulangers, épiciers ... les produits de la campagne sont vendus et transformés.  Chaque semaine, se tiennent des marchés où les gens de la campagne viennent vendre de petits animaux, des légumes  et des fruits. Le marché: cliquer sur l'image pour l'agrandir.  Les riches bourgeois font venir le vin et le blé de leurs terres.  Les villes sont aussi de lieux de production. De nombreux artisans y travaillent le cuir, le bois, les métaux ou tissent la laine et le lin. Les ateliers de tissage se multiplient grâce aux progrès techniques, appliqués aux métiers à tisser. Dans les cités les plus riches, orfèvres et épiciers proposent des produits de luxe. Les citadins les plus riches sont les négociants qui se livrent au commerce international lors de foires annuelles.

  

Les maisons, hautes et solides, sont construites en bois. Le rez-de-chaussée est souvent occupé par une boutique ou un atelier. Les rues sont étroites et tortueuses, rarement pavés  sales et nauséabondes. Cette situation explique l’importance des incendies et des épidémies.

Les villes au Moyen Age


Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Les villes


La population des villes s’accroit rapidement du XI siècle au XIII siècle, grâce à l’arrivée des gens de la campagne. Les anciennes villes, détruites après les invasions, reprennent vie ; d’autres se développent près des ponts, des ports et aux croisements des grandes voies de communication.

Les villes médiévales sont protégées par un château fort et entourées par de solides remparts. Mais leur activité est telle que les faubourgs se créent en dehors de la ville.


  

Une rue au Moyen Age


Cliquer sur l'image pour l'agrandir

L’évêque est un personnage important. Avec les curés de chaque paroisse, il a la charge des églises, de l’hôpital ou l’Hôtel Dieu, des écoles et des universités qui se développent,  Il est parfois le seigneur de la ville. Les notaires, les avocats ou les juges sont nombreux.

Il existe de grandes différences  de richesse entre les citadins. Dans les périodes difficiles, comme aux XIV et XV siècle, des émeutes opposent riches et pauvres.

Vivre en ville


Dans chaque quartier, les habitants constituent des groupes unis. Ils se regroupent lors de cérémonies  religieuses et lors des fêtes.

Souvent les artisans ou les commerçants qui font le même métier vivent dans la même rue. Artisans et commerçant  de chaque profession sont rassemblés en associations qui réglementent toute la fabrication, fixent les prix et les salaires mais aident aussi ceux d’entre eux qui sont en difficultés : ce sont les corporations. Seul, le maître artisan a un atelier ; il embauche des compagnons et des apprentis, qui font souvent de longues journées  et dépendent entièrement de lui.

  

Ils élisent un maire et des échevins. A l’hôtel de ville, le maire et son conseil se chargent de la défense de la ville et de la justice. Ils perçoivent les taxes, en particulier pour les droits de marché.

  

Les bourgeois administrent leur ville


Contre le pouvoir des seigneurs, les habitants des villes ou bourgeois ont rapidement pris l’habitude d’administrer leur ville eux-mêmes. Les bourgeois sont généralement des artisans ou des commerçants. Ils s’organisent  et obtiennent une charte, en l’achetant ou en se révoltant, qui leur permet de s’administrer eux-mêmes.

CLIQUER ICI